Massage crânien

Comment parler de la migraine sans égrener les banalités usuelles ? Tous les magazines de santé en ont parlé et en reparleront. Sans jamais vraiment apporter une solution…
Les migraineux, eux, se taisent et se tiennent la tête : ça cogne, ça vrille, ça déchire, ça pulse, on a l’impression d’avoir le cœur dans la tête ou sur les lèvres, la lumière est blessante, le moindre bruit devient strident, la plus petite odeur soulève l’estomac.
Nos grands-mères restaient couchées dans le noir, une gant de toilette mouillé sur le front. Nos mères se jetaient sur l’aspirine à haute dose et se frottaient les tempes avec de l’huile essentielle de menthe poivrée ou du baume du tigre. On chuchotait : « laissez la tranquille, elle a sa migraine… »

Le traitement de la migraine en réflexologie plantaire

La crise migraineuse évolue en 2 temps : l’aura d’abord, qui n’est pas perçue par tout le monde, puis la phase douloureuse.
L’aura donne lieu à des anomalies visuelles: limitation du champ visuel, impression de luminosité ou de scintillements, distorsion d’images. Les auras sensitives sont fréquentes également (fourmillements unilatéraux, souvent au niveau du visage et d’un bras, troubles auditifs, angoisse). L’aura dure en général d'une demi-heure à une heure.
La réflexologie plantaire donne d’excellents résultats. Elle agit cependant de façon très efficace quand l’accès migraineux trouve ses origines dans un problème de cervicales, des désordres hépato-biliaires, des troubles de la vision ou d'un coup de stress.

Le traitement se fait sur 2 séances:
- Une première séance, durant laquelle un traitement complet sera fait.
Cette séance est accompagnée d'une petite formation qui permettera au patient, dans un premier temps de se traiter lui-même lors de ses futures crises (phase de d’aura) et dans un deuxième temps, de s'auto-traiter quotidiennement sur minimum deux semaines.
- Une deuxième séance est nécessaire après une semaine pour permettre de faire le point et d'ajuster le traitement.